Comment obtenir une rupture conventionnelle ?


Vous rêvez de nouveaux horizons ? Vous envisagez de changer de vie ? Ou vous êtes passablement lassé de votre travail, collègues et hiérarchie ? Comment quitter votre entreprise sans avoir à démissionner ? En effet, un salarié qui démissionne ne touche pas les allocations chômage. Et un licenciement n’est jamais agréable à vivre, d’autant plus qu’il laisse souvent une trace sur un CV. Reste à obtenir une rupture conventionnelle. Comment convaincre votre patron de vous l’accorder ?

Le point sur la rupture conventionnelle

Calcul indemnité rupture conventionnelle

Avant tout, revenons sur ce qui caractérise la rupture conventionnelle : l’accord mutuel de l’employeur et de l’employé. Ni l’un ni l’autre ne doit subir de pression et se sentir obligé d’accepter ce dispositif de rupture du contrat de travail. C’est la condition sine qua non à votre séparation. Si, pour le moment, vous seul souhaitez rompre votre contrat, il n’y a pas de raison que votre employeur vous accorde une quelconque sortie. Si en revanche il accepte la rupture, vous devrez convenir de la date de fin de contrat, du montant de vos indemnités, de la durée d’un éventuel préavis, etc.

Comment convaincre votre employeur ?

L’idéal serait de l’amener à vous proposer cette fameuse rupture. Pour cela, ne vous mettez pas en faute : continuez à venir à l’heure au travail, effectuez vos différentes tâches, mais avec moins d’entrain, montrez que votre motivation ne cesse de décroître, faites comprendre que l’ambiance au travail vous pèse… S’il ne le fait pas lui-même, prenez rendez-vous avec votre employeur, ou le DRH, pour évoquer votre situation. Il y a de fortes chances que l’on vous invite à démissionner, ce que vous déclinerez forcément. La rupture conventionnelle apparaît alors comme la solution idéale. Pour appuyer votre demande, proposez de rester suffisamment longtemps afin de trouver votre remplaçant et de le former. Evoquez tous les aspects nécessaires pour que la rupture se passe au mieux pour chacune des deux parties.

fr ch be ca